Tunisie-Amor Shabou [VIDEO] : C’est Kais Saied qui fait problème

0
70




L’homme politique Amor Shabou a déclaré le 24 novembre 2021, que la Tunisie vit sous le fait accompli depuis les mesures prises le 25 juillet par le président de la République pour purifier la Tunisie des dangers qui la menacent.

Il a ajouté qu’aucune force n’est capable de changer la situation de facto, et que la constitution de 2014 et le parlement de 2019 sont une affaire classée.

« La classe politique qui a dirigé le pays et l’a entraîné vers la destruction massive a également pris fin » , a-t-il précisé.

De même, il a considéré que le président de la République est devenu un problème et qu’il est tombé dans un piège sans issue.

« Il aurait été plus utile, le 25 juillet, d’abolir la Constitution et de dissoudre le Parlement, le gouvernement et le Conseil Supérieur de la Magistrature et le remplaçant par un comité provisoire composé de juges probes pour faciliter la poursuite du plan de salut national (…) Le pouvoir judiciaire demeure jusqu’à présent, une pierre d’achoppement dans le processus de sauvetage (..) De toutes façons, le peuple auraient bien accueilli ces décisions », a-t-il expliqué.

« De ce fait, Kais Saied s’est trouvé devant un gros abcès infecté, telle est la situation de la Tunisie aujourd’hui. En effet, Saied l’a rompu le 25 juillet, les tunisiens ont été soulagés, attendant la guérison totale. Mais ce dernier l’effleurait et y appliquait parfois une solution d’alcool sans évacuer son contenu purulent. Nous attendons toujours la panacée », a-t-il poursuivi.

L’homme politique a appelé, Kais Saied à renoncer à son idéal politique « utopique » de « démocratie de proximité », indiquant que ce modèle n’a jamais été appliqué dans le monde et que cela ne garantit en aucun cas son efficacité.

En outre, il a appelé le président Kais Saied à ne pas exclure les partis politiques (sauf Ennahdha et ses alliés responsables de la crise) de la discussion sur la vision future du pays.




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!





Source: tunisienumerique