Le difficile combat des femmes victimes de violence [Vidéo+Photos]

0
53




Hayet Jazzar, membre de la commission de lutte contre les violences de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD), a indiqué aujourd’hui au correspondant de Tunisie Numérique que l’association avait organisé une journée d’études en vue de présenter un rapport sur les difficultés rencontrées par les femmes victimes de violence pour accéder à la justice.

Elle a ajouté que l’association a réalisé une étude sur 65 jugements ayant été rendus entre 2018 et 2020, au titre de la loi 58, pour lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes dans certains tribunaux de différents gouvernorats du pays dont le Kef, Tunis, Siliana, Kairouan et Nabeul.

Les magistrats ne maîtrisent pas assez bien les notions philosophiques de la loi. Il y a encore une confusion entre viol et sodomie forcée”, a t-elle dit.

L’intervenante a fait savoir que l’association a appelé à bien former les personnes travaillant dans les ministères de la Justice, de la Femme, de la Santé, de l’Intérieur et des Affaires religieuses et qui sont en contact direct avec les femmes victimes de violence.

 




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!






Source: tunisienumerique