Haikel Mekki à Saied: « Nous ne vous abandonnerons pas… Toutefois nous soutenons le droit des chômeurs au travail»

0
74




Dans une déclaration à une radio privée, le dirigeant du Mouvement Echaab, Haikel Mekki a estimé le 25 novembre 2021, que celui qui a conseillé au président de la République, Kais Saied d’abandonner l’activation de la loi n°38 de 2020, l’a conduit en erreur.

« Monsieur le président, celui qui vous a conseillé d’abandonner l’activation de la loi  38 pour pouvoir négocier avec le Fonds Monétaire International… Vous conduit vers une fausse route. », a-t-il déclaré.

Mekki a également critiqué l’accusation du président des députés et des partis de vendre des illusions aux jeunes à travers cette loi.

« Je lui conseille de relativiser, oui il y a ceux qui ont vendu des illusions aux jeunes, précisément Ennahdha. Oui, la majorité du parlement a vendu des illusions dans ce dossier parce qu’il n’a pas fourni les ressources pour mettre en œuvre ladite loi.. Mais il y a bien des représentants et des blocs honorables soucieux du secteur social et lui ont fourni des ressources. », a-t-il ajouté

 « Le Mouvement Echaab a proposé la loi 38 et lui a fourni ses ressources par le biais d’une proposition. Un impôt sur les bénéfices des banques, compagnies d’assurance et autres, mais le mouvement Ennahdha et ses alliés ont adopté la loi et n’ont pas ratifié les ressources. », a-t-il expliqué.

Soulignant que le mouvement Echaab diffère de Kais Saied. « Un différend entre frères ou entre amis, mais nous ne l’abandonnera pas », a-t-il fait savoir.

« Nous soutiendrons toujours le droit des jeunes chômeurs au travail, et nous n’abandonnerons pas notre ami Kais Saied. Nous considérons toujours que le Président de la République est suffisamment intelligent pour ne pas modifier la vie politique et économique sans consulter les acteurs de la scène nationale », a-t-il conclu.




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!






Source: tunisienumerique