Mali : Coupe de la Confédération, le Stade malien en quête de rachat

0
76

Face aux Libyens d’Al Ahly qu’ils affrontent dimanche au stade Modibo Keïta, les Blancs tenteront de se racheter de leur élimination précoce de la Ligue des champions. L’autre représentant malien, Binga FC se déplace en Zambie où il en découdra avec Zanaco

C’est l’heure des barrages pour le Stade malien et Binga FC. Les deux représentants maliens en Coupe de la Confédération affrontent, respectivement les Libyens d’Al Ahly tripoli et Zanaco ce week-end au compte des matches aller des huitièmes de finale-bis de la compétition et tenteront de se qualifier pour la phase de poules. Les Blancs accueillent Al Ahly de Tripoli, dimanche au stade Modibo Keïta alors que les Rouges et blancs de la Commune V rendent visite-le même jour-à Zanaco de Zambie.

Les matches retour se disputeront le 5 décembre, date à laquelle seront donc connus tous les qualifiés du Top 16 de la C2. Reversé en Coupe de la Confédération après sa double défaite au 2è tour des préliminaires de la Ligue des champions d’Afrique devant le Horoya de Guinée (1-0 à Bamako et 2-1 en Guinée), le Stade malien est en quête de rachat et se voit offrir une deuxième chance de participer à la campagne africaine. Mais la tâche des Blancs ne s’annonce pas facile contre Al Ahly qui est devenu un habitué des compétitions africaines des clubs.

Certes, les Libyens se sont qualifiés pour les barrages sans combattre (Biashara United de Tanzanie, l’adversaire d’Al Ahly a été disqualifié par la CAF, suite au refus du club de se rendre en Libye pour la manche retour), mais il faut s’attendre à voir l’équipe de la capitale libyenne vendre chèrement sa peau.

Cette confrontation avec Al Ahly intervient, alors que les Stadistes ont déjà deux matches de championnat dans les jambes.Lors de la première journée, les Blancs ont battu l’ASKO (1-0) avant de concéder le nul contre l’AS Douanes de Sikasso (0-0) lors de leur deuxième sortie.Pour l’entraîneur du Stade malien, le Français Jean Christophe Gratecap, l’objectif est de faire un bon résultat à domicile.

«Cette rencontre s’annonce difficile pour la simple raison que notre adversaire a disputé beaucoup de matches amicaux. Malgré tout, mon équipe sera présente au rendez-vous.

L’objectif est de faire un bon résultat ici et si Dieu nous donne la chance nous comptons gagner également au retour, le 5 décembre prochain», martèle le technicien français en indiquant que les contres et les balles arrêtées sont les points forts d’Al Ahly. Pour l’attaquant Abdramane Traoré, la Coupe de la Confédération est la dernière chance pour le Stade malien d’atteindre son premier objectif de la saison, à savoir la participation à la campagne africaine. «La Ligue des champions d’Afrique ne s’est pas bien passée pour nous.

L’équipe doit une revanche aux supporters et, pourquoi pas, soulever un deuxième trophée de la Coupe de la Confédération, après celui de 2009», dit-il. Contrairement au Stade malien, Binga FC jouera son match aller à l’extérieur, précisément à Lusaka (capitale de la Zambie) face à Zanaco. Le deuxième acte se disputera donc à Bamako et les Communards pourront compter sur le soutien des supporters qu’ils font vibrer depuis le début de cette campagne africaine.

En quatre sorties, l’équipe de la Commune VI a enregistré 3 victoires pour une défaite et tous les espoirs sont permis pour les finalistes de la dernière Coupe du Mali qui participent à leur toute première campagne africaine. L’adversaire de Binga a été éliminé de la Ligue des champions d’Afrique par Al Merreikh du Soudan qui l’a emporté 3-0 à l’aller, avant de s’incliner 1-2 au retour en Zambie.

Pour l’entraîneur de Zanaco, Kelvin Kaindu, son équipe est favorite de cette double confrontation avec Binga FC. «Avec l’expérience acquise, mon club devrait franchir le cap de Binga FC qui est une très bonne formation, mais qui a peu d’expérience en coupes continentales. Nous avons fait suffisamment de matches de préparation qui nous permettront, j’en suis sûr et certain, d’avoir cette qualification pour la phase de poule de la C2», a déclaré le technicien dans une interview accordée à la presse zambienne.

Binga FC a quitté Bamako hier et arrive aujourd’hui à Lusaka. L’équipe de la Commune V du District de Bamako a voyagé sans son entraîneur principal, Ousmane Guindo, suspendu par la direction du club depuis le 10 novembre, mais c’est seulement la veille du départ de l’équipe, mercredi que la nouvelle a été rendue publique. Les motifs de la suspension du technicien restent inconnus et c’est son adjoint, Fily Dembélé qui a été choisi par les dirigeants de Binga pour assurer l’intérim.

Djènèba BAGAYOKO

Dimanche 28 novembre au stade Modibo Keïta

16h : Stade malien-Al Ahly

A Lusaka en Zambie

13h : Zanaco-Binga FC

Source : L’ESSOR

http://mali-web.org/sports/coupe-de-la-confederation-le-stade-malien-en-quete-de-rachat-22021-11-26T09:38:31+00:00MaliwebSports

Face aux Libyens d’Al Ahly qu’ils affrontent dimanche au stade Modibo Keïta, les Blancs tenteront de se racheter de leur élimination précoce de la Ligue des champions. L’autre représentant malien, Binga FC se déplace en Zambie où il en découdra avec Zanaco
 
C’est l’heure des barrages pour le Stade malien…

Maliweb
[email protected]AdministratorMaliweb

Source: mali-web