CAMEROUN :: Jean Blaise GWET: "A mes Frères et sœurs de la Diaspora, de la Bas, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest :: CAMEROON

0
92

Chers(es) Frères et Sœurs de la Diaspora, de la BAS et en  particulier Chers(es) membres du groupe RÉFORME CONSENSUELLE DU SYSTÈME ÉLECTORAL AU CAMEROUN. 

C’est un grand honneur de faire de ma personne un membre de votre groupe. J’en suis très honoré et vous en remercie chaleureusement.

Mais avant toute chose, permettez-moi d’adresser mes vives félicitations et encouragements aux promoteurs de cette plate-forme et initiative. Tout particulièrement à notre jeune frère le Maréchal Marcelo qui a pris l’initiative de m’introduire dans ce groupe. 

Ma mission première dans l’arène politique au Cameroun est non seulement de retrouver tous mes frères et sœurs éparpillés à travers le monde mais, et surtout, d’œuvrer ensemble pour trouver les voies et moyens de ramener la paix dans notre cher et beau pays et, aussi, de ramener chacun de vous au Cameroun, en famille et à la maison, pour qu’ensemble nous continuions à construire notre Nation, dans la paix, dans l’amour et dans la cohésion sociale, en donnant une place à chacun, sans aucune chasse aux sorcières. 

À écouter plusieurs d’entre vous et à lire les interventions des uns et des autres, je perçois ce qui habite  en chacun de vous dans vos cœurs : un patriotisme inébranlable et un amour profond du Cameroun. En vous tous, le souci de retrouver rapidement le chemin de retour en terre natale et d’avoir l’opportunité de participer chacun à l’effort de construction de notre pays le Cameroun. 

 Moi ! Président , je construirai le Cameroun avec chacun de vous, avec toutes les filles et tous les fils de la  Nation, quelle que soit votre appartenance politique, ethnique, religieuse, culturelle. Nous sommes tous frères et sœurs camerounais, obligés de travailler main dans la main et de vivre ensemble.  

Le jour de mon investiture, je m’engage à signer ce jour-là même, deux premiers décrets. L’un portant sur la double nationalité et l’autre sur l’amnistie générale pour tous les prisonniers politiques, tous les Ambazoniens  et pour tous les exilés camerounais éparpillés dans le monde. 
 
 2025 marquera l’année d’un nouveau tournant de notre histoire. Une occasion à saisir par tous, une occasion pour revenir dans son pays natal. Une raison fondamentale pour tous de ne plus se laisser manipuler par nos frères et sœurs, hommes et Femmes politiques qui vous abandonneront le moment venu à votre triste sort, uniquement à cause de la soif du pouvoir.  

Par ailleurs, afin que nul n’en ignore, pour être candidat à une élection présidentielle au Cameroun, il faut avoir un parti politique légalisé et surtout, avoir au moins un (1) élu. 

Cependant, selon le journal d’enquête Epervier Info N° 26 du 14 Septembre 2022 (Ci-joint copie), des 4 partis politiques qui s’imposent pour l’élection présidentielle de 2025 , seuls 2 partis politiques remplissent les conditions d’éligibilité pour participer à cette prochaine élection présidentielle.   

1-    Le MPCC, a 3 élus 
2-    Le PCRN, a plusieurs élus et députés. 
3 – Le MRC et l’autre parti politique n’ayant aucun élu ne remplissent pas les conditions pour participer à la prochaine élection présidentielle de 2025. Ils seront donc obligés d’attendre 2032 , pour se présenter à l’élection qui suivra celle de 2025.  

Raison fondamentale pour certains leaders politiques de manipuler l’opinion publique, International et les Camerounais, à accepter des idées telles que : 
    
    1 – La Réforme du Code Électoral, pour certains 
    2 – Un gouvernement de transition, pour d’autres 

Malheureusement, de mon point de vue, c’est une bataille perdue d’avance. J’invite de ce fait mes frères et sœurs à éviter de se laisser manipuler. Œuvrons tous ensemble pour la paix et l’ordre dans notre pays. L’heure du changement est arrivée. Nous sommes prêts, nous irons bien à cette élection présidentielle  que nous préparons depuis plus de 13 années (le 2 Octobre 2009 marque la date de création de notre parti politique par moi-même Jean Blaise GWET, le Président Fondateur. Et depuis ce temps, je prépare chaque jour cette élection de 2025). 

Je suis un homme ouvert et prêt à travailler avec tout le monde et particulièrement avec M. Maurice KAMTO, M. FRANCK BIYA . Il y aura de la place pour tous ceux qui souhaitent rejoindre notre Mouvement Politique.  

Par ailleurs, s’il fallait dire un mot sur le code électoral, Moi Président, je ne le modifierai pas avant la prochaine élection présidentielle, s’il m’était favorable. Donc, je suppose que le gouvernement du RDPC, ne le fera pas, sauf si mon analyse me trompe. 

 Dès cet instant, j’attire l’attention de tous mes frères et sœurs qui espèrent voir une modification de ce code électoral s’obtenir avant 2025 de se détromper. 

Je suis un homme de paix, un homme de dialogue et de tolérance. Respectueux des lois, des procédures et des institutions de la République, je vous invite à ouvrir les yeux,  à laisser les hommes politiques s’occuper de leurs mauvaises stratégies politiques. Occupez-vous désormais de votre avenir, de vos familles, de votre retour en terre natale au Cameroun . Je prends l’engagement solennel dès à présent, de plaider pour votre cause, pour votre pardon, pour votre réinsertion et pour votre retour en terre natale au Cameroun, dans la dignité. Je m’engage à être votre porte-parole auprès du gouvernement dans cette voie de recherche de la paix et de retour en terre natale. Oui ! Je m’engage.  

Avec conviction profonde, le Cameroun peut retrouver rapidement une santé économique, financière, sociale et politique. A la condition que chacun de nous  prenne conscience de la mesure de l’état de la situation et décide du bon chemin à prendre pour sa destinée. 

 Le sort et le destin de notre Nation sont entre nos mains. A travers le MPCC et ma personne, nous vous offrons l’accès à de multiples postes de responsabilités demain, dans chacune de nos communes et dans les administrations en qualité de Conseillers Municipaux dans nos Maries, de Députés à l’Assemblée Nationale, de Sénateurs au Sénat, de Ministres dans le futur gouvernement, de Directeurs des sociétés publiques et parapublique dans les différentes sociétés d’Etat. 

Je suis heureux de découvrir que certains parmi vous sont emportés par la dynamique du Changement de notre cher et beau pays le Cameroun. Avec conviction profonde et Ensemble, “WE CAN” 

Je vous rassure que pour aucune raison au monde, je ne trahirai jamais votre confiance et cette cause immense pour notre Patrie, notre peuple et pour les générations futures. 

L’heure est à l’action ! Ensemble, marchons vers l’essentiel.
Que Dieu veille sur chacun de vous, vous guide et nous accompagne. 

 Jean Blaise GWET 
jbgwet@yahoo.fr  
https://www.mpcc.be/

Source: camer.be